La Chine, les expériences, les rencontres, « la » rencontre ?

Après un périple de quinze jours dans le sud de la Chine, me voici enfin arrivé à Wudangshan ! Deux nuits passées chez Marc (qui m’a d’ailleurs préparé de délicieux repas), il était temps de m’installer dans mon école de Kung Fu… mais… avant de vous parler du voyage et des journées dans l’école, je tiens à évoquer ce qui a été mon intérêt principal durant ces trois premiers jours ici… Une chose à laquelle je ne m’attendais pas, mais s’est pourtant belle et bien produite :) Inutile d’entrer dans les détails, une photo sera surement plus « parlante ».

Rencontre en Chine

Puisque j’ai promis de vous parler de toute mon « aventure », je vous présente Zeng Shi Meng, qui se fait appeler « Dream », signification du mot « Mèng » en Chinois. Pour les non-anglophones (puisque je sais qu’il y en a parmi mes lecteurs), il s’agit du mot « Rêve » en français. Et pour les nuls en informatique, sachez que vous pouvez agrandir les photos simplement en cliquant dessus :) Mis à part ces quelques détails techniques, il y a une partie de la soirée que je ne raconterai pas… ho, une dernière chose, elle était présente dans cette école de Wudang uniquement pour une semaine, et je n’ai pu la voir que trois jours (deux jours et demi en fait), et je dirai que c’est bien comme ça, car je n’aurais jamais pu apprendre le kung fu correctement en sa présence :)

Quoi qu’il en soit, dans les mois à venir, je me rendrai dans la province du Guangxi, et plus précisément dans la ville de Nanchang, dans laquelle elle fait ses études. « A promise is a promise »… une deuxième pour la route ?

Zeng Shi Meng

Bon, en attendant, je me suis endormi à 3h30 et réveillé à 4h20, donc j’irai bien faire la sieste après le déjeuner du midi…


Taiji 13, Ba Gua Zhang, et Xuan Wu Quan, pour commencer !

Wudang Taiji Ba Gua Zhang Xuan Wu QuanHé oui, une fois à Wudang, il va bien falloir s’y mettre tout de suite, alors autant que je sache déjà quelles formes je souhaite apprendre dans un premier temps, ce qui m’évitera de perdre du temps à choisir sur place. J’ai donc sélectionné trois formes pour débuter (et c’est déjà pas mal…), qui sont :

- Taiji 13
- Ba Gua Zhang
- Xuan Wu Quan

Je vous les présente ici assez rapidement, et je détaillerai les origines et principes de chacune de ces formes dans des articles dédiés un peu plus tard. Le Taiji 13 est, comme son nom le laisse supposer, une forme de « Tai Chi » (vous le verrez plus souvent écrit de cette façon en France), qui a été créée par Zhang Sanfeng, et qui se base sur 13 mouvements, qui s’inscrivent dans 60 postures. Le tout est bien sûr exécuté de façon lente et harmonieuse, comme dans toute forme de Taiji.

Get the Flash Player to see this content.

Le Ba Gua Zhang, qui peut se traduire littéralement par « paume des huit trigrammes », est une forme originaire du nord de la Chine, et qui est bien différente du Taiji que j’ai déjà présenté. Les mouvements de base du Bagua s’inspirent de phénomènes astronomiques, qui décrivent une marche autour d’un point, de la même façon que la Terre tourne autour du Soleil. Comme pour les autres formes, je vous donnerai plus de détails dans un article qui lui sera entièrement consacré.

Get the Flash Player to see this content.

Le Xuan Wu Quan est une forme composée de 53 mouvements, dont certains sont exécutés de façon rapide, et d’autres, bien plus lentement (le principe du Yin et du Yang, du lent et du rapide, de la souplesse et de la force, j’y reviendrai…). Avant de visionner cette dernière vidéo, sachez que ces trois formes sont exécutées par Maître Chen Shiyu, dont je serai un élève dans peu de temps, sauf en cas de changement de programme.

Get the Flash Player to see this content.